Version Française
Version Espagnole
Version Anglaise
 Vivre ensemble
Enfance / Jeunesse - Plus d'infos

 

Comment s'inscrire ?

Les inscriptions des nouveaux élèves se font directement auprès des directeurs d'écoles.
Il faut être muni du livret de famille et du carnet de santé.
Dans le cas d'un changement d'établissement interne ou externe à la ville, un certificat de radiation doit être ajouté aux pièces précédemment citées.



La restauration scolaire

Environ 180 repas sont servis tous les jours dans les cantines des écoles de Mazamet.
Les repas sont préparés par la société nationale Avenance. Ils sont servis en liaison chaude et distribués par l'A.N.P.I.M.F (Association Nationale des Polios et Infirmes Moteurs de France).

L'équilibre diététique des repas, la surveillance bactériologique, la traçabilité des denrées et le service font l'objet d'une vigilance particulière.
Un carnet de liaison hebdomadaire entre les cantines et la cuisine centrale permet de connaître rapidement les appréciations des enfants et de porter plus d'attention à leurs désirs. Un responsable de parents est ponctuellement invité à visiter cantine et cuisine centrale.

Depuis septembre 2004, pour une meilleure organisation aussi bien dans la gestion du personnel, des locaux ou dans la qualité du service rendu, les parents d’élèves doivent inscrire les enfants en début d’année au moyen d’une fiche.
Pour plus de renseignements vous pouvez vous adresser en Mairie – Service cantine scolaire au 05.63.61.02.55


Une enquête de satisfaction a été menée auprès des enfants et des parents au mois de novembre 2001. Cette enquête a révèlé que le repas à la cantine est un moment apprécié. Parents et enfants se disent satisfaits des améliorations apportées au repas même si bien entendu les épinards et les carottes n'ont toujours pas la côte et le poulet-frites est toujours en tête des sondages !

Le conseil d'école et les parents

C'est une instance légale et règlementaire à laquelle participe la communauté éducative (Inspection d'Education Nationale, les maîtres, les représentants des parents d'élèves, les médecins et les infirmières de santé scolaire), les représentants des collectivités, les élus municipaux, les acteurs associés à la vie de l'école (intervenants extérieurs).

Cette instance de dialogue et d'information est consultée sut tout ce qui concerne la vie au sein de l'école. L'ensemble des participants votent notamment le règlement intérieur et donnent leur avis sur le projet d'école.

A Mazamet, les conseils ont lieu une fois par trimestre dans chaque école.


A la sortie de l'école

HIER…
Après avoir participé dès 1987 au Contrat Bleu et au Contrat d’Aménagement du Temps de l’Enfant (CATE) en 1988 puis aux opérations Aménagement des Rythmes de Vie de l’Enfant et du Jeune (ARVEJ) en 1992, la Ville a signé son premier Contrat Educatif Local en 1999.

Elle s’est engagée ensuite sur un nouveau C.E.L pour 3 ans concernant les années 2000 / 2001 / 2002.
En 2003, la mission confiée par la Ville à l’Association Léo LAGRANGE Midi-Pyrénées a permis de définir les besoins éducatifs, sociaux, culturels et sportifs au travers des acteurs, des publics et des pratiques de la commune.


AUJOURD’HUI…

Le diagnostic a débouché sur l’élaboration d’une Charte menée avec les différents acteurs locaux et le recrutement d’un coordonnateur employé par la Ville.

Pourquoi un Contrat Educatif Local ?
La finalité est que le jeune puisse mettre à profit son temps disponible en dehors des heures de classe pour sa réussite scolaire, l'épanouissement de sa personnalité et son apprentissage de la vie sociale. L'enfant ou l'adolescent tirera d'autant mieux parti de son temps scolaire et de son temps libre que ceux-ci seront articulés, équilibrés et complémentaires.


Ainsi une série d’actions artistiques, culturelles ou sportives ont démarré sur le temps péri – scolaire compris entre 11h30 – 13h20 et 16 heures 30 – 18h15.
Ces actions, en relation avec les projets d’école, sont proposées à des enfants volontaires par :


- les Centres de Loisirs Sans Hébergement de la commune : MJC, Centre Social de la Lauze. ;
- des associations artistiques, culturelles ou sportives de la Ville ;
- des associations artistiques, culturelles ou sportives de la Communauté d’Agglomération.

Le public visé par ses actions est celui des écoles élémentaires de la ville, du CP au CM2.


L'implication de la ville

La répartition des compétences

De façon générale, l'Etat prend en charge la formation, la rémunération des enseignants, le contenu des programmes.

Les collèges relèvent de la compétence du Conseil Général, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur du Conseil Régional.

Dans l'enseignement primaire, la commune assure les charges d'investissement et de fonctionnement des écoles publiques maternelles et primaires et participe aux frais de fonctionnement des écoles privées.
Ces charges d'investissement et de fonctionnement comprennent : l'entretien des bâtiments, le matériel scolaire, l'équipement informatique, les fournitures scolaires, les transports, les activités culturelles et festives, les classes d'environnement et la restauration scolaire.
Pour l'année 2001-2002, la Ville accueille 4510 élèves : 490 en maternelle, 712 en primaire, 3196 dans le secondaire et 112 dans l'enseignement supérieur.
L'enseignement représente 13% du budget de la ville.

Les actions de la ville

Travaux réalisés :
Chaque année la Ville procède à de nombreux travaux dans les écoles de la commune. Peinture, électricité, plomberie, menuiserie, remplacement de matériel mais aussi réalisation de surfaces « anti-bobo » dans les cours de récréation ou la construction d’un escalier extérieur pour une mise en conformité des locaux, tels sont les travaux régulièrement effectués dans les écoles pour un meilleur confort de nos petits citoyens et de leurs enseignants



Actualités
puce A la Une

OUVERTURE D’UN CENTRE DE VACCINATION COVID-19
A PARTIR DU 20/01
OUVERTURE D’UN CENTRE DE VACCINATION COVID-19

A PARTIR DU 20/01

Le centre de vaccination ouvrira ses portes à l’ancien hôpital situé 12 Boulevard Raymond d'Hautpoul, dès le mercredi 20 janvier, uniquement sur rendez-vous

Les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes vulnérables à très haut risque de développer des formes graves du Covid-19 peuvent dès à présent prendre rendez-vous en passant par leur médecin traitant.

Le centre sera ouvert les mardis, mercredis, jeudis et vendredis après-midi de 13h30 à 17h30 et le jeudi matin de 8h30 à 12h30.

Il ouvrira également certains samedis matin.



Le centre de vaccination ouvrira ses portes à (...)
Redécouvrez le reportage du JT de TF1
sur Mazamet
Redécouvrez le reportage du JT de TF1

sur Mazamet

Revivez le reportage du 20h de TF1 en cliquant sur le lien ci dessous :

https://www.tf1.fr/tf1/jt-20h/videos/la-revanche-des-petites-villes-89326817.html

Sujet à 2mn27 pour la partie qui concerne Mazamet



Revivez le reportage du 20h de TF1 en cliquant sur le lien (...)
Ventes de truffes Ventes de truffes
Les 17, 31 janvier et 14 février
Ventes de truffes

Ventes de truffes Les 17, 31 janvier et 14 février

Sur le parking des casernes, les dimanches 17 et 31 janvier et 14 février, de 9h à 13h (8h présentation des Truffes, 9h début de la vente).

En partenariat avec le Syndicat des Trufficulteurs du Tarn.


Sur le parking des casernes, les dimanches 17 et 31 (...)
Déploiement de la fibre Déploiement de la fibre
dans la commune
Déploiement de la fibre

Déploiement de la fibre dans la commune

Aujourd’hui, 63% des logements (4512 logements) sont d’ores et déjà éligibles et peuvent souscrire une offre fibre.

Les travaux de déploiement de ce nouveau réseau vont se poursuivre progressivement pour que la totalité des 6 500 logements de la commune puisse bénéficier de la fibre, hameaux et écarts compris.

 



Les bénéfices de la fibre à 1 Gbit/s

Technologie ultra moderne, la fibre propose les débits les plus élevés du marché, permettant de répondre à l’explosion des usages, aux services toujours plus innovants et à la convergence des contenus. Pour les utilisateurs, c’est la possibilité d’accéder aux services Internet Très Haut Débit, téléphone et télévision en haute qualité, dans des conditions de fonctionnement optimales. Les temps de chargements se réduisent considérablement. Ainsi, les clients éligibles à la fibre peuvent échanger et partager des fichiers volumineux presque instantanément.

Ils profitent également d’une qualité d’image excellente (qualité HD, 4K) pour plusieurs écrans du foyer et bénéficient de l’ensemble de leurs services simultanément, sans perte de qualité pour l’un d’eux.

 

A titre d'exemple, la durée de téléchargement d'un film de 700 Mo passe de 5 minutes en ADSL à 7 secondes avec la fibre à 1Gbit/s.

De la même façon, une saison de série (10 épisodes, soit 5 000 Mo) se télécharge en 50 secondes avec la fibre à 1Gbit/s contre 45 minutes avec l'ADSL.

 

Comment vérifier l’éligibilité de son foyer ?

Les personnes résidant en logement collectif doivent se rapprocher de leur copropriété, syndic ou bailleur afin de s’assurer qu’une convention d’immeuble a été signée, permettant à SFR FTTH de réaliser les travaux au niveau de chaque étage. Sans cette convention, les appartements ne peuvent pas être rendus éligibles.

La meilleure solution consiste à s’inscrire sur le site dédié de son fournisseur d’accès internet. A l’approche de la commercialisation de la fibre pour votre logement, vous serez ainsi automatiquement recontactés.

Pour pouvoir être raccordé, le numéro de votre logement doit être bien visible à l’entrée de celui-ci.


Comment équiper son logement en fibre optique ?

Quel que soit le type de logement, chacun peut équiper son foyer en fibre optique.

  • En habitat collectif (copropriété ou bailleur), une convention d’opérateur d’immeuble doit être signée avec SFR FTTH pour autoriser l’installation de la fibre optique dans les parties communes. Cet équipement des parties communes de l’immeuble est réalisé aux frais exclusifs de l’opérateur, cela ne coûte rien aux habitants. Le raccordement final de chaque logement se réalise ensuite, à la prise d’abonnement auprès de l’opérateur commercial (FAI).
 
  • En maison individuelle, la convention d’opérateur d’immeuble n’est pas requise : le raccordement du pavillon est réalisé après abonnement, à partir d’un boîtier situé dans la rue (généralement dans une chambre en voirie ou sur un poteau) et destiné à desservir un ou plusieurs pavillons. En principe, le pavillon est raccordé techniquement selon le même mode que le réseau téléphonique (soit souterrain, soit aérien). Généralement, les opérateurs commerciaux ne facturent pas de frais de mise en service sauf si des travaux particuliers d’aménagement sur la propriété privée s’avèrent nécessaires pour ce raccordement (par exemple l’installation d’un fourreau dans le jardin), ceux-ci sont à la charge du propriétaire.
 
  • Pour les pavillons, chaque propriétaire doit veiller à vérifier sur son terrain privé s'il dispose d'une infrastructure fourreaux ou poteaux accessible. Le cas échéant il doit faire réaliser des travaux, à sa charge, pour préparer l’arrivée de la fibre.

 

En résumé :

 

-  L’Opérateur d’infrastructure SFR FTTH construit le réseau fibre jusqu’aux points de proximité des logements, en restant sur le domaine public.

-  L’Opérateur Commercial (FAI) retenu par l’abonné installe le câble et la box sur le domaine privé et raccorde la fibre à l’équipement du réseau public.

-  Le particulier se charge de mettre à disposition de son opérateur une infrastructure fourreau ou poteau accessible et exploitable.



Aujourd’hui, 63% des logements (4512 logements) sont (...)
Mazamet, un des 100 Plus Beaux Détours de France
Mazamet, ville bien gérée
Mazamet ville fleurie
Suivez-nous sur Facebook
Accéder à l'E-administration