Version Française
Version Espagnole
Version Anglaise
 Vivre ensemble
Enfance / Jeunesse - Plus d'infos

 

Comment s'inscrire ?

Les inscriptions des nouveaux élèves se font directement auprès des directeurs d'écoles.
Il faut être muni du livret de famille et du carnet de santé.
Dans le cas d'un changement d'établissement interne ou externe à la ville, un certificat de radiation doit être ajouté aux pièces précédemment citées.



La restauration scolaire

Environ 180 repas sont servis tous les jours dans les cantines des écoles de Mazamet.
Les repas sont préparés par la société nationale Avenance. Ils sont servis en liaison chaude et distribués par l'A.N.P.I.M.F (Association Nationale des Polios et Infirmes Moteurs de France).

L'équilibre diététique des repas, la surveillance bactériologique, la traçabilité des denrées et le service font l'objet d'une vigilance particulière.
Un carnet de liaison hebdomadaire entre les cantines et la cuisine centrale permet de connaître rapidement les appréciations des enfants et de porter plus d'attention à leurs désirs. Un responsable de parents est ponctuellement invité à visiter cantine et cuisine centrale.

Depuis septembre 2004, pour une meilleure organisation aussi bien dans la gestion du personnel, des locaux ou dans la qualité du service rendu, les parents d’élèves doivent inscrire les enfants en début d’année au moyen d’une fiche.
Pour plus de renseignements vous pouvez vous adresser en Mairie – Service cantine scolaire au 05.63.61.02.55


Une enquête de satisfaction a été menée auprès des enfants et des parents au mois de novembre 2001. Cette enquête a révèlé que le repas à la cantine est un moment apprécié. Parents et enfants se disent satisfaits des améliorations apportées au repas même si bien entendu les épinards et les carottes n'ont toujours pas la côte et le poulet-frites est toujours en tête des sondages !

Le conseil d'école et les parents

C'est une instance légale et règlementaire à laquelle participe la communauté éducative (Inspection d'Education Nationale, les maîtres, les représentants des parents d'élèves, les médecins et les infirmières de santé scolaire), les représentants des collectivités, les élus municipaux, les acteurs associés à la vie de l'école (intervenants extérieurs).

Cette instance de dialogue et d'information est consultée sut tout ce qui concerne la vie au sein de l'école. L'ensemble des participants votent notamment le règlement intérieur et donnent leur avis sur le projet d'école.

A Mazamet, les conseils ont lieu une fois par trimestre dans chaque école.


A la sortie de l'école

HIER…
Après avoir participé dès 1987 au Contrat Bleu et au Contrat d’Aménagement du Temps de l’Enfant (CATE) en 1988 puis aux opérations Aménagement des Rythmes de Vie de l’Enfant et du Jeune (ARVEJ) en 1992, la Ville a signé son premier Contrat Educatif Local en 1999.

Elle s’est engagée ensuite sur un nouveau C.E.L pour 3 ans concernant les années 2000 / 2001 / 2002.
En 2003, la mission confiée par la Ville à l’Association Léo LAGRANGE Midi-Pyrénées a permis de définir les besoins éducatifs, sociaux, culturels et sportifs au travers des acteurs, des publics et des pratiques de la commune.


AUJOURD’HUI…

Le diagnostic a débouché sur l’élaboration d’une Charte menée avec les différents acteurs locaux et le recrutement d’un coordonnateur employé par la Ville.

Pourquoi un Contrat Educatif Local ?
La finalité est que le jeune puisse mettre à profit son temps disponible en dehors des heures de classe pour sa réussite scolaire, l'épanouissement de sa personnalité et son apprentissage de la vie sociale. L'enfant ou l'adolescent tirera d'autant mieux parti de son temps scolaire et de son temps libre que ceux-ci seront articulés, équilibrés et complémentaires.


Ainsi une série d’actions artistiques, culturelles ou sportives ont démarré sur le temps péri – scolaire compris entre 11h30 – 13h20 et 16 heures 30 – 18h15.
Ces actions, en relation avec les projets d’école, sont proposées à des enfants volontaires par :


- les Centres de Loisirs Sans Hébergement de la commune : MJC, Centre Social de la Lauze. ;
- des associations artistiques, culturelles ou sportives de la Ville ;
- des associations artistiques, culturelles ou sportives de la Communauté d’Agglomération.

Le public visé par ses actions est celui des écoles élémentaires de la ville, du CP au CM2.


L'implication de la ville

La répartition des compétences

De façon générale, l'Etat prend en charge la formation, la rémunération des enseignants, le contenu des programmes.

Les collèges relèvent de la compétence du Conseil Général, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur du Conseil Régional.

Dans l'enseignement primaire, la commune assure les charges d'investissement et de fonctionnement des écoles publiques maternelles et primaires et participe aux frais de fonctionnement des écoles privées.
Ces charges d'investissement et de fonctionnement comprennent : l'entretien des bâtiments, le matériel scolaire, l'équipement informatique, les fournitures scolaires, les transports, les activités culturelles et festives, les classes d'environnement et la restauration scolaire.
Pour l'année 2001-2002, la Ville accueille 4510 élèves : 490 en maternelle, 712 en primaire, 3196 dans le secondaire et 112 dans l'enseignement supérieur.
L'enseignement représente 13% du budget de la ville.

Les actions de la ville

Travaux réalisés :
Chaque année la Ville procède à de nombreux travaux dans les écoles de la commune. Peinture, électricité, plomberie, menuiserie, remplacement de matériel mais aussi réalisation de surfaces « anti-bobo » dans les cours de récréation ou la construction d’un escalier extérieur pour une mise en conformité des locaux, tels sont les travaux régulièrement effectués dans les écoles pour un meilleur confort de nos petits citoyens et de leurs enseignants



Actualités
puce A la Une

GRÈVE COLLECTE DES DÉCHETS
Lundi 19 avril
GRÈVE COLLECTE DES DÉCHETS

Lundi 19 avril

Suite à un mouvement de grève au sein du service Environnement-Gestion des déchets, la collecte des bacs individuels ne pourra pas être assurée le lundi 19 avril 2021.

Aucun rattrapage ne sera possible avant les prochaines collectes dont les dates sont indiquées dans le calendrier annuel.

Les conteneurs enterrés et les déchèteries restent à votre disposition.

Dans cette situation dégradée, la communauté d'agglomération Castres-Mazamet vous demande dans la mesure du possible, de conserver vos déchets à votre domicile et vous remercie pour votre collaboration.




Les services impactés par la grève sont :

-          Le ramassage des bacs individuels en ville

-          Le ramassage des bacs de regroupement dans les hameaux

-          Le ramassage des gros producteurs

 

Les tournées maintenues sont :

-          Collecte des sacs en centre-ville

-          Collecte des conteneurs enterrés

 



Suite à un mouvement de grève au sein du (...)
Aide à l'acquisition de vélos
Aide à l'acquisition de vélos

Afin de permettre au plus grand nombre d’habitants de faire évoluer leur pratique de déplacement et de faire l’acquisition de vélo, la Communauté d'agglomération met en place une aide à l’acquisition de vélos classiques, de vélos à assistance électrique, de vélos cargos et de vélos à main (dit « handbike »), ainsi que d’accessoires pour assurer la sécurité à vélo.

Les aides sont attribuées sans conditions de ressources aux habitants de l’agglomération pour l’achat de vélos pour adulte, dans la limite d’un vélo par foyer et par an.

Pour l'achat de vélos avec marquage

Les vélos doivent être achetés neufs auprès des commerçants professionnels, les magasins de sports spécialisés ainsi que les grandes surfaces implantées sur le territoire.
Les vélos doivent également faire l’objet de marquage afin de lutter contre le vol.

L’aide, destinée aux habitants de l’agglomération, est fixée à 30 % du prix d’achat TTC et plafonnée en fonction du type de vélo à savoir :

  • 100 € pour l’achat d’un vélo classique,
  • 250 € pour l’achat d’un vélo à assistance électrique,
  • 500 € pour l’achat d’un vélo cargo ou de vélo à main qui peuvent être avec ou sans assistance électrique.

Pour les vélos avec assistance électrique, ces derniers doivent utiliser une batterie au lithium et le système d’assistance doit être intégrée au pédalier.

Ne sont pas éligibles à cette aide :

- les vélos à assistance électrique utilisant une batterie au plomb,
- les systèmes qui permettent de transformer les vélos classiques en vélos électriques,
- les vélos de type « speed bike » dont la vitesse dépasse les 25 km/h.

Pour l’achat d’accessoires de sécurité

Afin de favoriser la pratique du vélo en toute sécurité, une aide complémentaire est attribuée aux particuliers souhaitant faire l’acquisition d’accessoires de sécurité et de sièges vélos destinés au portage d’enfants. Cette aide est fixée à 50% du montant total pour l’achat d’accessoires de sécurité. Cette aide est plafonnée à 30 € TTC. Les accessoires de sécurité doivent être achetés neufs auprès des commerçants professionnels, les magasins de sports spécialisés ainsi que les grandes surfaces implantées sur le territoire.

Cette aide complémentaire est conditionnée à l’achat d’un vélo neuf mais n’est pas obligatoire. Elle est attribuée sur présentation des justificatifs d’achats pour les accessoires de sécurité au nom et adresse du demandeur également.


Modalités

En contrepartie, le demandeur s’engage à ne pas revendre le vélo et les accessoires achetés grâce à l’aide avant 3 ans.

  • Pour pouvoir bénéficier des aides, le demandeur doit adresser un dossier complet à la Communauté d'agglomération de Castres-Mazamet accompagné des pièces justificatives précisées dans le règlement.
  • Durée du dispositif : du 1er mai 2021 au 31 décembre 2021 et peut être reconduit annuellement.

- Formulaire de demande d'aide à l'achat vélo
- Attestation sur l'honneur pour attribution d'aides vélo
- Réglement subvention vélo



INFOS PRATIQUES

Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet

Service Développement durable
Espace Ressources
Le Causse Espace d’Entreprises
81115 Castres cedex

Tel : 05 63 73 50 00



Afin de permettre au plus grand nombre d’habitants de (...)
Mesures de restriction sanitaire renforcées
Mesures de restriction sanitaire renforcées

Pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans le département, Catherine Ferrier, préfète du Tarn prolonge et renforce les mesures sanitaires :

Sont désormais interdits :

• La vente et la consommation d’alcool sur la voie publique
• Les braderies, vide-greniers, brocantes ou ventes au déballage
• La diffusion de musique amplifiée sur la voie publique
• Les livraisons à domicile de 22h à 6h
Port du masque sur la voie publique obligatoire :
• Pour les regroupements donnant lieu à conversation
• Dans les zones à forte densité de population (abords des écoles, centres commerciaux, gares et zones
d’attente de transport en commun)
• Sur les marchés couverts et de plein vent

Le bon respect de ces mesures est une condition nécessaire à l’évolution favorable de la situation sanitaire. Ces mesures doivent donc être strictement appliquées et feront l’objet d’un contrôle par les forces de l’ordre.


Pour faire face à la dégradation de la (...)
Conseil municipal du 7 avril
Retour sur les principales délibérations
Conseil municipal du 7 avril

Retour sur les principales délibérations

Budget 2021 : une année d’investissements

Voté lors du Conseil municipal du 7 avril, le budget 2021 fait une large part aux investissements, avec une enveloppe de près de 5 millions d’euros pour des opérations nouvelles.

Au programme : poursuite de la réfection de l’église Saint-Sauveur, rénovation à Notre-Dame et au Temple neuf, démolition de friches (Pont-de-Caville, rue de la Resse, la Môle), modernisation et mise en sécurité des axes de circulation, nouvelle phase du plan trottoir, poursuite des aménagements autour de la passerelle (parking de la Resse, création d’une via ferrata à Hautpoul, éclairage de la passerelle, aire de camping-car).

Grâce à une gestion rigoureuse, il n’y aura aucune augmentation des impôts communaux, conformément aux engagements de la municipalité.

A noter, la création d’un nouveau taux dit « taux de référence » qui additionne les taux de taxes foncières de la ville et du département afin de maintenir les ressources de la commune, suite à la suppression de l’encaissement de la Taxe d’Habitation sur les Résidences Principales.

Le nouveau taux de référence de la commune de Mazamet sera donc de 57,68%, sans que les impôts communaux aient augmenté (addition du Taux de Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties de la Commune de Mazamet : 27,77% + Taux de Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties du Département du Tarn : 29,91%).

 

Aide aux commerces et attribution de subventions aux associations

Parallèlement, l’aide aux commerces se poursuit, avec la montée en puissance de l’aide à l’installation de nouveaux commerces. Enfin, la vie associative n’est pas oubliée, avec un volume de subventions de près de 415 000 €.

 

Le Conseil Municipal émet un avis défavorable concernant le projet de développement éolien des Martys

Invité à se prononcer, le conseil municipal a émis un avis défavorable concernant ce projet destructeur pour nos paysages et l’environnement. La réalisation de ce projet, cumulée aux différents parcs éoliens déjà installés en Montagne Noire ne contribuent pas à valoriser l’image de notre territoire et nuisent à son attractivité touristique.

La municipalité regrette de constater que l’unité paysagère que forme le massif de la Montagne Noire, sur ses deux versants, voit les implantations limitées et encadrées d’un côté alors qu’elles prolifèrent de l’autre.

Lors de la présentation de l’exposé, Monsieur le Maire a notamment soulevé le fait que certains départements n’ont aucune éolienne sur leur territoire et qu’il serait bon que « l’effort soit partagé ».

 

 




Budget 2021 : une année d’investissements (...)
Mazamet, un des 100 Plus Beaux Détours de France
Mazamet, ville bien gérée
Mazamet ville fleurie
Suivez-nous sur Facebook
Accéder à l'E-administration